La Soufrière

Il 7h du matin quand je pars, le ciel est bleu et pas un nuage à l'horizon. Un regard vers la Soufrière qui est elle aussi vierge de tout nuage. C'est donc le jour J, celui de l'ascension.



Il me faut atteindre Basse Terre en voiture puis me rendre au début du sentier qui mène au sommet. C'est seule que je pars avec mon kit de survie : casquette sur la tête, lunettes de soleil et bouteille d'eau et crème solaire dans le sac. Une randonnée de 2h m'attend sous un soleil de plomb.

Le début du chemin est ombragé mais la pente se fait bien ressentir. Ce que je pense être la moitié du chemin n'ai en réalité qu'un quart de celui-ci mais m'offre cette magnifique vue sur le volcan. Toujours positiver pour avancer. Je continue donc ma marche.

La suite se déroule au soleil dans les cailloux en faisant le tour du volcan au milieu de sa végétation. L'impression d'être minuscule face à cette vieille dame grandi au fur et à mesure de l'ascension. C'est de plus en plus dure, la pente s'accentue et les points de vue sur l'océan ou la foret environnante sont de plus en plus époustouflants.

Quelque nuages s'invitent au sommet, j'espère qu'ils ne me gâcheront pas la vue une fois arrivée. Je me motive pour continuer, mes jambes suivent, mon souffle un point moins avec cette montée en altitude. J'arrive enfin au bout du sentier, c'est alors qu'il faut escalader les rochers. Et oui pour accéder au Graal il faut tout donner, me voila donc en train de grimper dans ses grands rochers aussi haut que moi pour certains. Un fois "l'épreuve" des rochers passées, un dernier sentier mène au sommet, c'est le plus court mais le plus long à la fois. J'ai tellement hâte d'admirer la vue.

Il est midi et je suis au sommet de la Soufrière, fière d'avoir réussi seule cette ascension.

C'est magnifique vue d'en haut.



Maintenant on va parler lunettes ! C'est les Pleins Les Mirettes qui m'ont accompagnées. En effet elles sont à ma vue et deuxièmement elles sont polarisées. Je ne m'en sépare jamais. Les verres sont des Novacel et ils sont géniaux, le polarisé va vous apporter plus de contraste ce qui n'est pas négligeable en randonnée et moins d'éblouissement. Elle est très bien ajustée pour ne pas la perdre et bien ventilée.