Le ski et l'été indien

Cette fois on part au ski, et pas n'importe où ! A la Grave ! Jolie petite station des Alpes du Sud, ses petites rues, ses fermes, son église, et son fameux téléphérique qui amène au paradis du skieur hors piste ! Manque de bol, on part fin février et il n'a pas neigé depuis 3 semaines, et il fait 15 degrés la journée ! Autant dire que la poudreuse on oublie, alors direction le col du Lautaret pour prendre un peu d'altitude et mettre les peaux, on va gravir les pentes par nos propres moyens !

C'est partie pour deux jours de grand beau, ça va être l'occasion de tester les lunettes de soleil !



Premier jour, on attaque la montée direction le jolie col de Laurichard par la combe du même nom. Il fait déjà chaud et le ciel d'un bleu profond n'est troublé que par la traîné de quelques avions de ligne en direction de contrées lointaines. La neige transforme déjà sur les versants exposés au soleil mais qu'importe, nous sommes en montagne, entre amis, et on monte, en rythme, on profite du paysage. Arrivés au petit col, on décide de chausser les crampons pour faire une petite course d'arête superbe pour atteindre un autre petit col un peu plus haut qui sera notre terrasse pour le sandwich aux rillettes, what else ?


Pendant ce temps la, on se prend un joli petit coup de soleil (surtout moi), mais nos yeux sont bien protégés ! On à fait le choix du verre Cameleon de la marque Julbo. Ce verre est le top du top pour la montagne, car il est photochromique de la catégorie 2 à 4 en fonction de la lumière,et il est polarisant, parfait pour éviter la réverbération gênante de la neige. Coté modèle de la monture, c'était le modèle Shield, légère, couvrante, et super ventilée, parfaite pour le ski de rando ! Envie de voir à quoi ça ressemble, c'est par ici !

La fin de la journée se marque par une redescente hasardeuse entre neige ultra molle et morceaux de taules à l'ombre et par un dernier petit couloir avec une super vue sur le Col du Lautaret...

Le deuxieme jour, mêmes conditions, super beau, super chaud, et au programme une jolie montée de 1400 mètres de dénivelé pour grimper au col de Fontenil et avoir une superbe vue à 360°. Récompense de quelques litres de transpiration. La descente se fera casque sur la tête,et pour ça c'est toujours Julbo qui assure la securité avec le Freetourer, casque de ski et d'alpinisme super ventilé, super confort et très léger pour les longues montées...Etant en sécurité pour la descente, nous arrivons à la voiture en un seul morceau et il est déjà l'heure de reprendre la route en direction de notre si chère Auvergne...La Grave, on se reverra...